HISTOIRE DU PA FOCH

Le porte-avions Foch (indicatif visuel R 99) était le sister-ship du Clemenceau. Il était le second navire de guerre nommé en l'honneur du maréchal Ferdinand Foch. Foch avait pourtant déclaré : « Les aéroplanes […] ne présentent pas de valeur militaire ». Le premier avait été un croiseur de 10 000 tonnes entré en service en 1932, et sabordé à Toulon le 27 novembre 1942 durant la Seconde Guerre mondiale. Après une carrière de 37 ans dans la Marine nationale française, il fut vendu le 15 novembre 2000 à la Marine brésilienne, et renommé NAE  São Paulo (A12). En décembre 2014, il a été annoncé que le São Paulo devra continuer son service actif jusqu'en 2039, date à laquelle le navire aura près de 80 ans. En février 2017, la marine brésilienne a cependant annoncé le désarmement du navire pour des raisons budgétaires. Le porte-avions Foch, jumeau du porte-avions Clemenceau, est le deuxième bâtiment de la Marine nationale à porter le nom du Maréchal ; le premier fut un croiseur de 10000 tonnes, construit à Brest en 1931. Commencée à Saint-Nazaire en 1957, la coque du Foch a été mise à l'eau le 13 juillet 1959 puis remorquée à Brest pour achèvement. La construction du porte-avions se poursuit à Brest de 1959 au 23 juillet 1960, date à laquelle le bâtiment est mis à flot en présence de la famille du Maréchal. Le Foch est admis au service actif le 15 juillet 1963. Dans un premier temps à Brest, il a été affecté à Toulon à partir de 1976. Au retour de sa dernière mission opérationnelle (Myrhe-Avril 2000) le Foch aura parcouru en 37 ans de carrière un petit peu plus de 1 000 000 de milles nautiques, 3000 jours de mer et 70 000 heures de marche. Vendu au Brésil, il a été rebaptisé Sao Paulo, et a été remis officiellement à la marine brésilienne, à Brest, le 15 novembre 2000. Le porte-avions Foch était parrainé par la ville de Tarbes, ville natale du Maréchal, depuis le 21 janvier 1989, et jumelé avec le 35ème Régiment d'Artillerie Parachutiste, héritier des traditions du 35ème Régiment d'Artillerie dont Ferdinand Foch fut chef de corps.